marine_le_penLe Front national fait pression sur le président du Mouvement pour la France pour qu'il retire sa candidature au profit de Jean-Marie Le Pen. Malgré un début de campagne difficile, Philippe de Villiers écarte toute idée de ralliement. Marine Le Pen a appelé vendredi Philippe de Villiers à se ranger derrière la candidature de Jean-Marie Le Pen à la présidentielle mais le Mouvement pour la France (MPF) a rejeté toute alliance. Marine Le Pen a souligné que Philippe de Villiers, candidat du MPF, plafonnait "à 2% dans les sondages" et que "la seule chance pour lui de voir appliquer ses idées" était de rejoindre l'union patriotique. "Philippe de Villiers dit exactement la même chose que le FN à peu de choses près", a-t-elle ajouté.
Il ya quelques semaines c'est Bruno Mégret, Le président du Mouvement national républicain (MNR), qui c'est rallié au FN, depuis il tente aussi de persauder le président du MNF de les rejoindre.

Marine Le Pen a précisé à Reuters que son appel s'adressait également aux "chevènementistes" et aux amis de Nicolas Dupont-Aignan, candidat hors UMP se réclamant de l'héritage gaulliste, dont les positions sont proches, selon elle, du Front national. "Il y a notamment le refus de l'Europe, c'est le camp du 'non' au référendum sur la Constitution européenne de 2005. Ces gens-là , aujourd'hui, sont orphelins. Le seul grand candidat incarnant leurs idées, c'est Jean-Marie Le Pen", a-t-elle expliqué.

Bref on comprend que Marine Le Pen cherche à tous prix du soutiens, elle croit peut-être faire impression en "proposant son aide" aux différents parti du "non" au référundum, mais on ne gagne pas à tous les coups. Il est tant de comprendre que ces partis n'ont rien en commun avec votre programme, pas même ce cher Philippe.

Un candidat prêt : le_pen_discours04
A 78 ans, le candidat se prépare plus sérieusement que jamais, avec l'aide de sa fille Marine, directrice stratégique d'une campagne qu'elle cherche à moderniser.
De la régularisation des parents sans papiers d'enfants scolarisés à l'évacuation du squat de Cachan jamais son thème favori, l'immigration, n'a été à ce point au cœur de l'actualité. Et jamais il ne s'est autant préparé: pour la première fois, le FN s'est doté d'un prompteur, cette machine qui fait défiler le texte de l'orateur.